LES RÉSEAUX EN EUROPE

Les réseaux de chaleur

Le premier poste de consommation énergétique en Europe est la chaleur : celle-ci représente aujourd’hui plus de 50 % des consommations d’énergie. Les quelque 6 000 réseaux de chaleur et de froid européens couvrent 11 à 12% des besoins, avec des situations très différentes d’un pays à l’autre. Le chauffage urbain est le mode de chauffage de loin le plus répandu dans les pays d’Europe du Nord et de l’Est, alors qu’il est bien moins développé à l’Ouest, aux Pays-Bas ou en Angleterre notamment.

En savoir plus

Part des réseaux de chaleur dans le secteur de la chaleur

Livraisons de chaleur par les réseaux (GWh)

60 millions d’Européens sont raccordés au chauffage urbain et 140 millions vivent dans des villes qui sont équipées d’au moins un réseau de chaleur.
C’est en Allemagne que le secteur est le plus important ; viennent ensuite la Pologne et la Suède.

Dans la plupart des pays européens, les données sur la puissance installée des réseaux de chaleur et leur linéaire présentent une tendance à la hausse, preuve du dynamisme que connaît actuellement le chauffage urbain, qui apparaît comme une réponse adaptée aux enjeux de la transition énergétique.

Les universités suédoise et danoise d’Aalborg et Halmstad ont travaillé sur une variante de la feuille de route énergétique 2050 de la Commission européenne, qui prend mieux en compte la chaleur. Cette étude, appelée Heat Roadmap Europe (HRE) montre que les ressources disponibles sont suffisantes pour augmenter la part de marché des réseaux à 30 % en 2030 et 50 % en 2050. Le choix de la chaleur renouvelable permettrait en outre à l’Europe d’atteindre ses objectifs environnementaux en dépensant 100 milliards d’euros par an de moins que dans le scénario de base.

Télécharger le PDF

 

Le bouquet énergétique des réseaux de chaleur s’est considérablement verdi en Europe, avec une hausse de 10 % depuis 2011.


Les réseaux de froid

L’Europe compte 115 réseaux de froid, ce qui est très peu comparé aux réseaux de chaleur. La France reste de très loin le premier pays en termes de puissance installée.

Ce secteur connaît un très fort dynamisme, en lien avec des besoins de climatisation croissants. Ainsi plusieurs pays enregistrent un développement fulgurant des réseaux de froid entre 2011 et 2015 : l’Autriche (260%), l’Allemagne (57%) et la Finlande (57%).

Puissance installée (MW)

Les réseaux en Europe